Rapports de tendance

Von der musischen Bildung zur «aesthetic literacy»

Rapport de tendance 12, Aarau 2011, 160 pages
CHF 30.00 ISBN 978-3-905684-4, en allemand

Informations complémentaires

Musik, Kunst und Gestaltung in der Volksschule

Der Trendbericht lenkt die Aufmerksamkeit auf den Bildungsbereich Musik, Kunst und Gestaltung, der hierzulande in der Bildungsforschung bisher selten thematisiert worden ist. Dabei handelt es sich bei der «ästhetischen Bildung», so die im übrigen deutschen Sprachraum verbreitete Bezeichnung, um einen dynamischen und facettenreichen Lehr- und Lernbereich, den besser kennen zu lernen sich lohnt. Gegenwärtig werden auf nationaler und internationaler Ebene grundlegende Diskussionen geführt, bei denen es nicht zuletzt um eine gemeinsame Basis der betreffenden Fächer und um ihre Positionierung im Gesamt der Volksschulbildung geht. Namhafte Organisationen wie die UNESCO, die OECD oder die Europäische Kommission beschäftigen sich mit dem Thema.
Anhand von Lehrplänen und anderen Dokumenten werden die Ziele, das Fachverständnis sowie die pädagogischen Leitideen des Bildungsbereichs Musik, Kunst und Gestaltung aufgezeigt. Eine Analyse der kantonalen Stundentafeln dient als Grundlage für Vergleiche der den einzelnen Fächern zugewiesenen Unterrichtszeit. Ebenfalls enthalten ist eine Übersicht über die Ausbildungsgänge für Lehrpersonen auf den verschiedenen Stufen der Volksschule in der Schweiz. Ein Blick in die Forschung zeigt, inwiefern erwartete Transfereffekte haben nachgewiesen werden können und wie es um das Erreichen fachlicher Ziele steht.
Als Ergänzung zum Unterricht und als Erweiterung des Horizonts der künstlerischen und kulturellen Bildung gewinnt die Kulturvermittlung zusehends an Stellenwert und ist deshalb auch Gegenstand des vorliegenden Berichts. Sie wird illustriert durch kurze Beschreibungen erfolgreicher Projekte.


Commander le rapport de tendance 12

[Translate to franz:] Begabungsförderung - kein Tabu mehr

Begabungsförderung – kein Tabu mehr

Bilanz und Perspektiven

Rapport de tendance 11, Aarau 2007, 140 pages, épuisé
ISBN 3-905684-07-0, en allemand

Informations complementaires

Begabungsförderung – kein Tabu mehr

Bilanz und Perspektiven
Begabungsförderung hat sich in der schweizerischen Volksschule erfolgreich etabliert. Dies zeigt eine systematische Bestandesaufnahme in allen Kantonen, die erstmals auch einen Überblick über die Massnahmen zur Begabungs- und Begabtenförderung erlaubt. Diese Massnahmen werden im Trendbericht nicht isoliert dargestellt, sondern mit Ergebnissen der Begabungsforschung und aktuellen Trends der Schulentwicklung in Zusammenhang gesetzt. Wie die im Netzwerk Begabungsförderung zusammengeschlossenen Projektverantwortlichen der Kantone die geleistete Aufbauarbeit einschätzen und welche Möglichkeiten zur Weiterentwicklung sie sehen, geht aus mehreren im Trendbericht zusammengefassten Gesprächsrunden hervor. Die Erfolgsgeschichte der Begabungsförderung kann als Verpflichtung aufgefasst werden, die Volksschule im Umgang mit Heterogenität weiter zu stärken.
Begabungs- und Begabtenförderung geschehen im Unterricht und im Schulhaus. Viele Schulen sind in den letzten Jahren in diesem Bereich aktiv geworden und haben eigene Konzepte entwickelt und umgesetzt. Diese Entwicklung umfassend dar zu stellen, hätte die Grenzen des Trendberichts gesprengt. Um den Leserinnen und Lesern gleichwohl einen lebendigen Eindruck von der Praxis zu er möglichen, wurden einige Schulen gebeten, einer Journalistin und einem Foto grafen Einblick in den Schulalltag zu gewähren. So sind vier Porträts entstanden, die den Trendbericht illustrieren.


Download

Vers l'égalité des sexes à l'école

Que font les cantons pour instaurer l’équité entre hommes et femmes dans le système éducatif?

Rapport de tendance 10, Aarau 2006, 96 pages, publication online

Informations complementaires

Grossenbacher Silvia: Vers l’égalité des sexes à l’école

Que font les cantons pour instaurer l’équité entre hommes et femmes dans le système éducatif?
Depuis les années septante, la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) se préoccupe des questions relevant de l’égalité entre les sexes. Elle a ainsi adopté plusieurs recommandations et principes dans ce domaine. C’est le dernier de ces documents, publié en 1993 sous le titre Recommandations en vue de l’égalité de l’homme et de la femme dans le domaine de l’enseignement et de l’éducation, et les dispositions prises par les cantons pour l’appliquer, qui sont au cœur du dernier rapport de tendance du Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation. La palette des mesures est vaste, puisqu’elle va des directives concernant les plans d’études aux normes en matière d’égalité, en passant par des suggestions pratiques pour l’enseignement et la formation continue du personnel enseignant. L’inventaire établi montre que c’est surtout dans le domaine de l’orientation professionnelle que les services cantonaux de l’instruction publique ont pu mettre à profit les travaux menés par les bureaux de l’égalité et qu’ils collaborent étroitement avec ces bureaux lorsqu’il est question d’égalité des sexes.
Considérant les résultats de recherches récentes, le rapport de tendance constate que les recommandations de 1993 n’ont rien perdu de leur actualité. L’enquête PISA a en effet prouvé que l’égalité est loin d’être acquise dans le système éducatif. Pour rendre plus efficaces les divers efforts consentis par les cantons, il faut accroître leur cohérence et les inclure à tous les niveaux de l’assurance qualité. Le rapport de tendance fournit de précieuses indications sur la manière d’y parvenir tout en appliquant l’approche préconisée par la Confédération, à savoir intégrer l’égalité entre hommes et femmes à tous les échelons, dans tous les secteurs.


Download

L'égalité des chances dans le système éducatif suisse

Rapport de tendence 9, Aarau 2005, 110 pages, publication online

infromations complementaires

Coradi Vellacott, Maja; Wolter, Stefan C.: L’égalité des chances dans le système éducatif suisse

Ce rapport de tendance a été élaboré dans le cadre du programme «Equité dans l’éducation», promu par l’OCDE en 2004, et auquel la Suisse participe. Il brosse un état des lieux de la problématique dans notre pays.
Le chapitre I décrit le contexte politique, économique et social suisse et le chapitre II passe en revue des résultats de recherches effectuées à tous les degrés de la formation. Il examine l’égalité des chances pour trois groupes sociaux: le groupe des individus désavantagés sur le plan socio-économique, les individus issus de milieux d’immigrés, et les femmes par rapport aux hommes (ou les filles par rapport aux garçons). L’existence ou l’absence d’égalité est identifiée à partir de trois critères: l’accès aux différents degrés ou voies/filières de formation, les performances au sein de ces degrés ou voies/filières et, enfin, les chances de trouver un emploi sur le marché du travail et le salaire potentiel. Voici quelques exemples de questions qui se posent:
– Un enfant issu d’une famille immigrée a-t-il les mêmes chances qu’un enfant suisse d’être orienté vers une filière à exigences élevées lors de la sélection intervenant à la fin du primaire?
– Un enfant issu d’une famille défavorisée a-t-il les mêmes chances qu’un enfant d’une famille au statut socio-économique élevé d’obtenir de bons résultats en lecture à la fin du primaire?
– Une femme a-t-elle les mêmes chances qu’un homme, après avoir obtenu un diplôme au degré tertiaire, de trouver un emploi dans le secteur académique?
Ce chapitre aborde ces questions de manière systématique en se basant sur les travaux de recherche portant spécifiquement sur le système éducatif suisse.
Quant au chapitre III, il tente de mettre en évidence les lacunes les plus criantes en matière d’égalité ainsi que l’étendue de leurs conséquences. Pour terminer, le chapitre IV présente les mesures politiques préconisées et mises en oeuvre pour promouvoir l’égalité des chances en Suisse.


Download

Die Schulsozialarbeit kommt an!

Zur Entwicklung der Schulsozialarbeit in der Deutschschweiz.

Rapport de tendance 8, Aarau 2005, 165 pages
CHF 10.00 ISBN 3-908117-94-1, en allemand

Informations complementaires

Vögeli-Mantovani Urs: Die Schulsozialarbeit kommt an!

Ende 2005 wird Sozialarbeit in der Schule an gegen 200 Einzelschulen eingerichtet sein, entweder auf Probe oder definitiv. Mit dem Einzug von Fachleuten der sozialen Arbeit in immer mehr Stadt- und Agglomerationsschulen werden die Kompetenz und die Kapazität für die Intervention und Prävention im sozialen Bereich und bei individuellen Entwicklungsproblemen ausgebaut. Die Schulsozialarbeit hat beim Zielpublikum Schüler(innen) und Lehrpersonen Erfolg, wie verschiedene Projektevaluationen zeigen: das niederschwellige Kontakt- und Beratungsangebot wird genutzt und die Lehrpersonen fühlen sich entlastet.
Dieser Trendbericht geht der Entwicklung der Schulsozialarbeit in der Deutschschweiz nach: Welches sind die zentralen Merkmale der sozialen Arbeit in der Schule? Was sind die Bedingungen für die Kooperation zweier unterschiedlicher Professionen? Vier Projekte in der Schweiz und ein Blick ins Ausland ergeben kein einheitliches Bild: Ist die Schulsozialarbeit tatsächlich eine wirksame und wirtschaftliche Problemlösung? Was leisten Alternativen wie Schulmediation oder Kontaktlehrpersonen? Wie viele und welche Schulen sollen wie viel Sozialarbeit erhalten?


Commander le rapport de tendance 8

Vers un financement de la formation continue orienté sur la demande

Rapport de tendance 7, Aarau 2003, 112 pages, publication online

Download

Les maths et les sciences n’ont-elles plus la cote?

Rendre l’enseignement des mathématiques, des sciences et des branches techniques plus attractif et assurer un traitement équitable aux filles et aux garçons

Rapport de tendance 6, Aarau 2003, 128 pages, publication online

informations complementaires

Coradi M.; Denzler S.; Grossenbacher S.; Vanhooydonck S.:
Les maths et les sciences n’ont-elles plus la cote?

Les mathématiques, les sciences et les branches techniques perdent-elles de leur attrait dans les formations professionnelles et dans les filières d’études? Pourquoi les femmes sont-elles tellement sous-représentées dans ces domaines? Existe-t-il des propositions et des moyens pour redresser la situation? C’est sur ces questions que se penche le dernier rapport de tendance du Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation, sis à Aarau.
Les autrices et l’auteur présentent l’évolution, au cours de ces dernières années, du nombre de personnes qui suivent une formation professionnelle ou des études dans les domaines mentionnés. Ils analysent les écarts qui séparent les sexes en matière de performances, tels qu’ils ont été mis en évidence en Suisse par les études comparatives internationales (PISA, TIMSS). Se fondant sur la littérature spécialisée issue de la recherche, ils examinent ensuite les facteurs qui pourraient être à l’origine de ces disparités. Ils formulent ainsi plusieurs raisons pour expliquer le manque d’attrait des mathé-matiques, des sciences et des branches techniques (en particulier chez les femmes):
    •    une perception très stéréotypée de ces disciplines, qui en fait des domaines masculins;
    •    un enseignement qui différencie trop peu les spécificités des deux sexes et qui n’incite pas à comprendre et à résoudre des problèmes de manière autonome;
    •    le manque d’informations sur la grande diversité des métiers auxquels amène une formation dans ces branches.
Le rapport s’appuie sur les résultats de recherches et sur les expériences déjà réunies, en Suisse et à l’étranger, dans l’amélioration de l’enseignement et dans la réalisation de campagnes de motivation, pour montrer comment il serait possible d’accroître l’attrait de la formation professionnelle et des études dans ces branches et de rendre leur enseignement plus respectueux des spécificités des deux sexes.


Download

L'illettrisme. Quand l'écrit pose problème

Causes, conséquences et mesures

Rapport de tendance 5, Aarau 2002, 160 pages
CHF 10.00 ISBN 3-908117-63-1

informations complementaires

Grossenbacher Silvia et Vanhooydonck Stéphanie: L'illettrisme.

Quand l'écrit pose problème – causes, conséquences et mesures
Les mutations économiques et sociales engendrées par la société du savoir nous confrontent à un monde du travail de plus en plus complexe et exigeant. Diverses enquêtes comparatives internationales mettent en évidence l'existence d'un écart entre le niveau des compétences en lecture et écriture exigé par notre société et celui effectif d'une partie non négligeable de la population. Or, pour faire face aux changements actuels, de nouvelles compétences doivent être maîtrisées. Des études montrent cependant que ceci n'est possible que pour autant que les compétences de base (soit principalement la lecture et l'écriture) aient été suffisamment intégrées pour constituer une base solide sur laquelle bâtir le nouveau savoir.
Ce rapport propose un tour d'horizon de la question de la faible maîtrise des compétences de base, soit de l'illettrisme. Il en analyse les origines et les conséquences connues à ce jour ainsi que le degré de conscientisation des milieux éducatifs et politiques et fait état de mesures novatrices de prévention et de lutte contre ce phénomène dans les différents domaines de la société.


Commander le rapport de tendance 5

Au cœur de redéfinitions

L'interface école/famille en Suisse

Rapport de tendance 4, Aarau 2001, 188 pages
CHF 10.00 ISBN 3-908117-59-3

informations complementaires

Cusin Catherine, Grossenbacher Silvia: Au cœur de redéfinitions.

L'interface école/famille en Suisse
Les changements structurels et fonctionnels en cours dans les deux institutions que sont la famille (monoparentalité, recompositions familiales, impératifs de survie économique, mobilité professionnelle, etc.) et l'école (innovations, réformes, démarche qualité, autonomie croissante, etc.) ne sont pas sans entraîner des modifications au niveau même de leur interface. Actuellement, la tendance générale est à un élargissement de cette interface école/famille ou famille/école. L'école se voit responsabilisée dans des aspects jusqu'ici du registre familial (prises en charge accrues par exemple à midi, offre d'acitvités parascolaires, etc.). Du côté de l'école, on attend également des parents une participation plus importante sur le terrain scolaire (consultation sur divers aspects du registre scolaire comme les innovations et les réformes, mais aussi sollicitation é participer à certaines décisions concernant l'école etc).
Ce rapport offre un aperçu de l'état de cette interface dans chacun des cantons suisses, en regard des "philosophies", lois et réalités cantonales spécifiques, ainsi que des tendances et discussions en cours. Ce tour d'horizon se trouve enrichi par le regard d'expert-e-s ou d'acteurs/trices concerné-e-s.


Commander le rapport de tendance 4

Pour une évaluation plus formative et moins sélective

Le développement de l'évaluation scolaire en Suisse

Rapport de tendance 3, Aarau 1999, 284 pages, épuisé
ISBN 3-908117-50-X, en allemand

informations complementaires

Vögeli-Mantovani Urs: Pour une évaluation plus formative et moins sélective.

Le développement de l'évaluation scolaire en Suisse

La formation et la sélection des élèves font partie des tâches principales de l'évaluation scolaire, mais ces deux opérations poursuivent des buts différents. Dans le cadre du projet SIPRI de la CDIP en 1986, une thèse réclamait la distinction nette entre les tâches de l'évaluation. Cette thèse formulée il y a treize ans n'a rien perdu de son actualité: les formes et les fonctions de l'évaluation des élèves doivent être adaptées à leur but, et les mêmes moyens - les notes, par exemple - ne peuvent convenir à des objectifs différents.
Depuis lors, les conceptions de l'évaluation qui visent la formation ont été affinées et améliorées: elles ont aussi trouvé leur place dans les règlements et elles ont pu être mises en pratique. Ce rapport présente le stade actuel des développements en la matière, et notamment différentes nouvelles formes d'évaluation et d'autoévaluation qui ont trouvé une large diffusion, en premier lieu dans les écoles primaires.


Download

Begabungsförderung in der Volksschule

Umgang mit Heterogenität

Rapport de tendance 2, Aarau 1999, 184 pages
CHF 10.00 ISBN 3-908117-36-4, en allemand

informations complementaires

Grossenbacher, Silvia: Begabungsförderung in der Volksschule – Umgang mit Heterogenität

Der schulische Alltag ist geprägt von Unterschieden. Kinder und Jugendliche unterscheiden sich nach Herkunft, sprachlichem Hintergrund, Geschlecht, Begabungen. Dieser Trendbericht gibt praxisnahe Hinweise und Anregungen für den fruchtbaren Umgang mit Heterogenität in Klassen und Schulhäusern. Er erläutert Begabungskonzepte und -modelle und beleuchtet unterschiedliche Begabungsdomänen und Möglichkeiten, Begabungspotentiale zu erkennen.
Der Hauptteil des Trendberichts zeigt Lehrkräften ein breites Spektrum allgemeiner didaktischer und methodischer Möglichkeiten und ergänzt diese mit konkreten Vorschlägen zur Gestaltung eines begabungsfördernden Unterrichts in einzelnen schulischen Lernbereichen. Begabungsförderung erfordert Zusammenarbeit unter allen Beteiligten: Lehrpersonen, Schulleitungen und Eltern, schulischen Diensten und Behörden, externen Fachleuten und Verwaltung. Denn Begabungsförderung ist letztlich ein zentraler Aspekt der Schulentwicklung.20 Autorinnen und Autoren haben am Bericht mitgearbeitet, der von dreizehn Kantonen und dem Fürstentum Liechtenstein getragen und finanziell unterstützt wurde.


Commander le rapport de tendance 2

Stützen und fördern in der Schule

Zur Entwicklung integrativer Schulformen in der Schweiz

Rapport de tendance 1, Aarau 1993, 145 Seiten, épuisé
ISBN 3-908117-02-X, en allemand

Download